+237 222 23 38 97 / 691 41 74 49  info@camvert.cm

Le projet CAMVERT envisage de mettre en place trois (3) unités modulaires d’extraction d’huile de palme, d’une capacité minimale chacune de 60 000 tonnes à terme. L’atelier d’écrasement des noix et de production d’huile de palmiste (CPKO) pourrait être centralisé, rattaché à l’usine modulaire principale d’extraction d’huile de palme (CPO) ou déporté dans une usine de valorisation complémentaire (intégration aval filière Oléochimie). A ces unités modulaires d’extraction d’huile de palme, doivent être associée une usine de traitement des eaux usées et de production d’utilités (eau, vapeur et électricité), par cogénération et, valorisation énergétique des coproduits de l’usine.

Les huileries seront composées de modules d’une capacité de 20 t/h de FFB et une huilerie devrait en comporter à terme jusqu’à 3 modules. Pour éviter des transports de régimes FFB sur des distances importantes, les huileries devront être séparées et alimentées par des ‘’plantations’’ séparées.

Il convient de préciser que l’unité de cogénération fonctionnera à partir des coproduits des huileries POM et devra satisfaire les besoins en énergie et utilités de celles-ci.

Après récupération des huiles de palme et huiles de palmistes, l’on obtient comme coproduits :

    • des régimes épuisés (PEFB) qui sont utilisés avec les boues de la station de traitement anaérobie des effluents de l’huilerie (POME) pour produire des engrais par compostage ;
    • des coques de palmistes (PKS), des fibres de noix pressées (PPF) et des résidus solides de décantation (DC) qui sont envoyés dans la section cogénération pour la production par combustion de vapeur et d’électricité ;

N.B : Dans le cas du traitement par anaérobie des effluents POME avec récupération du biogaz, celui-ci peut être valorisé comme combustible complémentaire pour la chaudière de cogénération.

Ces huileries éviteront ainsi de stocker, comme c’est souvent le cas des anciennes plantations, des déchets susceptibles d’émettre du méthane. Le compostage est une opération bien maitrisée par les planteurs de CAMVERT. La production de vapeur à partir des coproduits est une nécessité dans toute huilerie industrielle.

La biomasse reçue de l’huilerie passera par les étapes suivantes :

    • Transport et stockage de la biomasse
    • Broyage
    • Séchage
    • Stockage de la biomasse sèche et alimentation des chaudières